Qu'est-ce que la Naturopathie ?

Quelques repères pour commencer

L’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) définit la naturopathie comme « un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l'organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques » et la santé comme un « état complet de bien-être physique, mental et social ».

Et pourtant, aujourd’hui en France, la naturopathie est encore peu connue et reconnue. Ce n’est pas le cas dans d’autres pays comme l’Allemagne et la Suisse, où les naturopathes sont considérés comme des acteurs de santé à part entière et cela depuis longtemps.

Même si certains vous diront le contraire (l’extrémisme n’est jamais bon), la naturopathie ne s’oppose pas à la médecine conventionnelle. Elle est qualifiée de « thérapie alternative, de santé naturelle ou de médecine douce… » Ses termes ne me semblent pas vraiment appropriés, car il n’y a pas à faire de choix, ni à sous-estimer cette approche naturelle.

L’idéal est de voir la naturopathie comme un  outil complémentaire : à la médecine classique mais aussi à d’autres soins, comme l’acupuncture, la sophrologie, l’ostéopathie, etc.

Il y a du positif dans chaque domaine, alors pourquoi se limiter ?

Bon à savoir : de plus en plus de mutuelles remboursent les thérapies complémentaires, dont la naturopathie, renseignez-vous

Les 3 fondements de la Naturopathie

La naturopathie prend en considération l’individu dans sa globalité : le corps physique, le mental et l’aspect émotionnel.

1. La naturopathie n’agit pas que sur les symptômes (ex : sur les douleurs articulaires) mais sur les causes profondes du dérèglement organique (ex : terrain acidifié).

2. Chaque personne possède en soi des ressources pour favoriser une bonne santé, sous réserve d'avoir des conditions de vie adaptées. La naturopathie vise à rééquilibrer le corps dans sa globalité, afin de lui redonner de la vitalité, en veillant à impliquer  son patient, pour qu’il devienne acteur de sa santé.  Une étroite relation de confiance se crée : le naturopathe est un guide bienveillant, à l'écoute de son patient. Toutes les solutions proposées sont naturelles (adaptation de l'alimentation, vitamines, minéraux, plantes médicinales, huiles essentielles, etc).

3. Il s'agit d'une approche 100% personnalisée, car chaque individu est unique et a des besoins différents. Le bilan réalisé lors de la consultation est très complet (système digestif, nerveux, cutané, hormonal, etc), permettant au naturopathe de proposer des conseils adaptés à chaque personne.

En effet, Hippocrate disait déjà « que ton aliment soit ta seule médecine » : une bonne alimentation est la base d’un corps en bonne santé, car « nous sommes ce que nous mangeons ». Le naturopathe propose des ajustements alimentaires sous forme de recommandations personnalisées, en cohérence avec les besoins et les envies de son patient. Si besoin, il propose des changements progressifs, pour une transition en douceur, afin d’assurer leur pérennité.

L’activité physique fait également partie des voies d’amélioration de la santé : un exercice adapté aux besoins et aux possibilités de la personne lui permet de regagner de l’énergie et un confort global. Elle lui permet aussi de décharger son stress, de libérer ses tensions accumulées et de favoriser un bon sommeil. Son intensité est variable, allant d’exercices doux comme la marche, le yoga ou plus intense comme le vélo ou la natation.

Le corps exprime souvent certains maux physiques en réponse à une charge mentale ou émotionnelle trop importante ou mal gérée. Le naturopathe lui permet de retrouver un équilibre, en lui proposant des solutions naturelles, avec l’aide de la nutrithérapie (vitamines, minéraux), de la phytothérapie (plantes médicinales), de l'aromathérapie (huiles essentielles) et des exercices de relaxation (méditation, respiration, etc)

Comment devient-on Naturopathe ?

Focus sur la formation

La naturopathie n’est à ce jour pas une discipline reconnue en France, c’est pourquoi il n’existe pas de cursus officiel. Les écoles sont nombreuses et proposent des formations variables : de la simple formation à distance, elle peut aussi se dérouler en présentiel, sur une période plus ou moins longue. Tout dépend des bases qu'a déjà l’étudiant (vient-il du domaine médical ou non, quelles sont ses expériences et son niveau de connaissances personnelles en naturopathie ?) et également, il ne faut pas se le cacher, des moyens financiers. Certaines écoles sont particulièrement onéreuses (environ 10 000 € par année) ce qui peut en freiner plus d’un.

L’essentiel est d’acquérir les clés de la naturopathie, en balayant au maximum toutes ses possibilités et ensuite, c’est à chacun d’approfondir les sujets qui l’intéressent le plus. Pour cela, j’ai trouvé en l’IFSH (Institut Français des Sciences de l’Homme) une base solide, avec une vue d’ensemble de la naturopathie et un enseignement de qualité.

La validation de mon cursus a été soumise à un examen écrit et à la rédaction d’un mémoire, permettant d’assurer une réelle qualification et un diplôme certifié par mon école. Je continue bien sûr à me former en lisant des articles, des livres pour continuer cet apprentissage au long cours.

A qui s’adresse la Naturopathie ?

A tout le monde.

 

La naturopathie peut vous aider dans des domaines très variés tels que :

  • stress, anxiété, préparation aux examens,

  • problèmes de sommeil (insomnies, réveils nocturnes, etc),

  • fatigue, dépression, surmenage, burn-out,

  • digestion difficile (ballonnements, acidité, aigreurs, etc),

  • troubles intestinaux (maladie de Crohn, recto-colite hémorragique, colopathie, etc),

  • troubles hormonaux (syndrome pré-menstruel, ménopause, dysfonctionnement de la thyroïde, diabète, etc),

  • douleurs articulaires (arthrose, arthrite, etc),

  • problèmes de peau (acné, eczéma, psoriasis, etc),

  • infections virales et bactériennes (rhume à répétition, grippe, gastro-entérite, etc),

  • allergie, intolérance, asthme,

  • migraine, perte de mémoire, difficultés de concentration,

  • jambes lourdes, circulation difficile,

  • perte de libido, troubles de la prostate,

  • arrêt du tabac (sevrage tabagique) ou d’autres dépendances (alcool, etc),

  • accompagnement de maladies : cancer, maladie d’Alzheimer, de Parkinson, etc

  • etc

De manière générale, il est conseillé de consulter un naturopathe au moins une fois par an, pour maintenir une bonne santé.

En cas de maladie diagnostiquée par votre praticien de santé, il est recommandé de consulter un naturopathe en complément, pour un meilleur confort et soutien de l'organisme.

En pratique :

le déroulement d’une consultation

La séance démarre par une prise de connaissance d’informations générales : votre âge, votre situation familiale, votre profession et vos conditions de vie. L’accent est porté sur d’éventuels facteurs de stress, notamment professionnels, et sur des sources de pollution possibles (pesticides, ondes, etc).

Le naturopathe vous demande si votre visite fait l’objet d’un besoin en particulier (stress, sommeil, digestion, etc) ou si vous souhaitez un conseil global, pour une meilleure santé et un bien-être général.

Les échanges se concentrent ensuite sur vos antécédents personnels, ainsi que sur vos antécédents familiaux. S’en suit une revue détaillée des grands systèmes fonctionnels (digestif, cutané, uro-génital, cardio-vasculaire, ORL, ostéo-articulaire, glandulaire, nerveux) afin d’identifier vos forces et vos fragilités. La durée moyenne d’une consultation est d’1 heure à 1 heure 30.

En fonction de vos réponses et de votre profil, le naturopathe vous proposera des rééquilibrages alimentaires et des exercices physiques adaptés, pour un meilleur bien-être.

Il soulignera l’importance du nettoyage de votre corps, à l’aide d’un drainage (principalement du foie) et une cure detox. Il vous recommandera certainement de mettre votre corps au repos de temps en temps (jeûne ou mono-diète), si votre état physique vous le permet.

Il complètera si besoin ses recommandations par le conseil de compléments alimentaires spécifiques (ex : probiotiques, phytothérapie, huiles essentielles, etc), répondant à vos besoins propres. Si nécessaire, il vous orientera vers un praticien de santé de confiance (ex : ostéopathe, sophrologue, etc) pour une prise en charge complète.  

Quelques temps plus tard, le naturopathe réalisera un suivi, afin de s’assurer de la bonne évolution de votre santé. Selon les cas, vous serez invité à reprendre rendez-vous pour continuer le travail de rééquilibrage et dénouer d’éventuels blocages.

La clé de la réussite

Le naturopathe est un professionnel de santé de proximité, très à l’écoute de ses patients et de leurs besoins. Il se focalise sur les causes des dérèglements et non sur les symptômes, pour les aider à retrouver un équilibre global et un corps en bonne santé. Pour un changement positif et durable, il est primordial de lui faire confiance et de bien suivre ses recommandations.

 

La naturopathie demande une implication réelle du patient, car seul, le naturopathe ne peut rien. Il est là pour guider la personne sur le bon chemin mais il ne peut avancer à sa place. C’est pourquoi il s’agit d’une démarche volontaire, avec un réel engagement et un suivi des conseils prodigués, sous peine de ne pas obtenir les résultats escomptés.  

A chacun de se prendre en main et de prendre conscience que la seule personne à l’origine d’une vie meilleure, c’est elle-même !

Article rédigé par Sophie Marchais, Naturopathe et Docteur en Pharmacie

NB : le Naturopathe n'établit pas de diagnostic et ne remplace pas l'avis médical auprès de votre praticien de santé.